Enceinte en bois massif

Quel que soit le domaine dans lequel il œuvre, un concepteur travaille à obtenir le meilleur. Quand il s’agit de créer, le résultat final est un compromis répondant au mieux aux plus fortes contraintes du cahier des charges. 

Une enceinte acoustique n’échappe pas à cette loi, et force est de constater que résultat sonore passe trop souvent après les critères d’esthétique, de coût, et de mode. La réalité du marché dicte les règles: une enceinte acoustique est avant tout visuellement accrocheuse quand elle n’est pas clinquante, de prix réduit et miniaturisée.

CLN6.2 originelle (année 2017) en version noyer de France

Dans ce contexte, construire une enceinte acoustique en bois massif devient presque une hérésie. Par le prix de la matière première, et la valeur ajoutée induite par le nombre élevé d’opérations à réaliser pour obtenir le produit fini, c’est l’opposé de la production bon marché.



Quels sont les bénéfices à utiliser du bois massif pour fabriquer une enceinte acoustique? 


Pour la même raison qu’un musicien choisira une guitare faite de pièces en bois massif : parce-qu’elle sonne mieux qu’une réalisée à partir de pièces en multi-plis.
Ceci reste valable si ce multi-plis est constitué d’essences de bois identiques à la version massive : une table d’harmonie en épicéa massif donne un meilleur son qu’une table en multi-plis d’épicéa.
Sur une guitare en bois massif le son est plus riche, les extinctions de notes plus longues, les vibrations des cordes mieux respectées. 
C’est la même chose avec une enceinte en bois massif. Le travail du haut-parleur est mieux exploité.

Le respect de la dynamique (souvent assimilée à tort à la capacité à jouer fort) est la plus grande qualité d’une enceinte en bois massif, et c’est l’élément le plus déterminant pour une enceinte acoustique. Elle s’exprime dans la reproduction fidèle des plus infimes écarts de niveau, des attaques et extinctions des notes.
C’est la capacité à reproduire avec justesse la dynamique qui permet à un système de reproduction de révéler la teneur artistique d’une œuvre enregistrée. Nos essais comparatifs on montré la supériorité du bois massif par rapport aux MDF, aggloméré et même multi-plis.

En relation directe avec la dynamique la fidélité des timbres est une autre caractéristique remarquable d’une enceinte en bois massif. La restitution des timbres dépend en premier la dynamique et de la définition dont est capable l’enceinte acoustique (couple haut-parleur + coffret).
S’il n’est pas neutre, quel matériau l’est, le bois massif possède une signature sonore qui se se prête à la réalisation d’enceintes acoustiques.
Cependant une signature sonore trop prononcée devient une coloration et peut dénaturer les timbres. Toutes les essences de bois ne sont pas égales devant cette caractéristique. Nous n’avons pas sélectionné les résineux et le sycomore dont l’utilisation en lutherie est incontestée mais inappropriée, selon nous, à la réalisation d’une enceinte acoustique.

Détail caisson CLN6 (année 2024) en merisier de France avant finition


La durabilité du bois massif rivalise avec celle de la plupart des matériaux. Un bois qui vieillit se patine, quand le verre ternit, le métal s’oxyde, le plastique devient cassant.

Cette durabilité s’accompagne d’un avantage supplémentaire pour une enceinte acoustique: à l’instar des instruments de musique de lutherie le rendu sonore s’améliore avec les années.

Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner